La musique de merde, ma grande passion

Pour aborder un sujet un peu plus léger que ceux des derniers billets, je vais parler d’une de mes grandes passions : la musique de merde !
Quand on parle de mauvais films, mais mauvais au point d’en devenir drôles, on parle de nanards. Il existe un site, Nanarland, qui les recense, les classe par catégories, etc. Et toute une communauté de fans de ces nanards. Pour la musique, il n’existe hélas pas d’équivalent, même si à une époque j’avais commencé à faire un embryon de site dédié – que j’avais appelé nanarzik, pour faire dans l’originalité. Je me considère, en effet, après ces deux années à Télécom, comme un spécialiste de la question de la musique de merde occidentale des dernières années.
Je vais dans ce billet vous faire une petite liste de musiques de merde, mais nulles au point d’en devenir drôles quand on les prend au 2nd degré. Et classées par catégories, s’il vous plaît ! Avec, pour chacune, un petit extrait des paroles pour donner une idée du contenu. Les « artistes » d’aujourd’hui étant tous formatés par les grandes majors pour viser une cible précise, il n’est pas étonnant de constater de fortes ressemblances entre les différents membres d’une même catégorie (des paroles au look même du/de la chanteu(r/se)). Je vous invite fortement à rigoler un bon coup en écoutant ces infâmes daubes ! Attention je préviens tout de suite, mes commentaires sont d’une méchanceté tout à fait gratuite. Mais honnêtement, rien n’est pas mérité !

Les gamins

Première catégorie : les gamins. La cible : les gamins. Les « artistes » utilisés pour atteindre cette cible : des gamins. Résultat : les paroles sont débiles, le mot le plus utilisé est « msn » (le deuxième étant « lol »), le look est horrible ainsi que le clip, et le(s) gamin(s) se prennent pour des stars, ce qui rajoute au comique de l’ensemble. Une de mes catégories préférées 🙂 Petit florilège (artiste, titre, « extrait des paroles ») :
* Lylloo, soirée msn, « ce soir c’est wizz, c’est lol, c’est mdr ». Lylloo, grande artiste de cette catégorie… Son album Lol.com en entier mériterait d’être mis ici, mais il fallait choisir !
* Kidtonik, aller plus loin, « génération système, internet msn […] direction l’univers ». Kidtonik, comme son nom le laisse deviner, est un groupe très « tektonik » de 6 gamins (monté par la chaîne Canal J) dont les âges vont de 8 à 16 ans. Voir 6 gamins pseudo-danser (parce que sérieux, danser – même de la tektonik – à 8 ans ?) sur leurs paroles niaises est un régal.
* Sarah Michelle, ma besta, « avec ma besta, avec ma bestouille, on nous prend pour des lefo ». Sarah Michelle est une des membres de Kidtonik, qui fait une « carrière solo ». Comme c’était la vieille – 16 ans – de Kidtonik, les thèmes de ses chansons solo sont beaucoup plus adultes, vous vous en doutez. Et un peu moins tektonik, aussi. Mais on y gagne en tenues improbables et langage adolescent.
* Be Wiz’U, Génération T.E.X.T.O., « nous on s’aime, et on s’le dit sur msn ». Un buzz récent, et déjà mon préféré ! Ces trois ados qui chantent des paroles d’un niveau d’une débilité rare même dans cette catégorie (même si Kidtonik doit faire pire), en dansant sur une chorégraphie approximative. Accessoirement, le mec du groupe a une tête d’une niaiserie sans fond, c’est bonus !
* Romy, moi j’te dis lol, « je te dis lol quand tu me traites de folle ».  Une des chansons les plus poétiques, sur l’usage du « lol ». Une des premières chansons de cette catégorie que j’aie découverte.

Absurde

Le what the fuck, l’absence totale de sens… Le net regorge de perles amateures (vous ne trouverez probablement pas ces chansons chez votre disquaire préféré). Attention, la plupart de ces chansons tentent de broyer votre cerveau au marteau-piqueur.
* Une banane, Banana Song, « I’m a banana, LOOK AT ME MOVE ! » Je pense que celle-ci se passe de commentaires. Elle est magique.
* Inconnu (probablement asiatique), McDonald Madness, « nan nan nan nan […] huuuuu ! ». La folie, l’insalubrité mentale brutes, avec des airs de musique de vieux jeu vidéo (quand il n’y a pas de paroles). C’est en fait – apparemment – un remix de plusieurs vidéos publicitaires pour McDonald. Tenir jusqu’au bout de la vidéo est un rite d’initiation pour les Navy Seals américains et pour les guerriers masaï kenyans. Cette vidéo a le pouvoir surnaturel de durer 5 minutes 20 mais de sembler en durer 20.
* Inconnu (de moi en tout cas) (français), Meuporg le remix, « la vie quotidienne peut vite vous rendre accroc et vous faire perdre aux jeux vidéo ». Illustre buzz venant de Télématin, quand un journaliste n’ayant pas bien fait son travail évoque les MMORPG (Massively multiplayer online role-playing game) et lit cet acronyme « meuporg », avant de dire que cela s’épelle MMMPORPG. Forcément, l’extrait vidéo a vite été remixé pour donner cette musique géniale, courte et entraînante. « Voilà ».
* Inconnu, All your base are belong to us, « how are you gentlemen? ». Zero wing, vieux jeu vidéo japonais, a été traduit en anglais pour pouvoir être exporté aux USA. Problème : la traduction est horrible – elle semble avoir été faite mot par mot – et n’a aucun sens. Le buzz, à l’époque, est immense, All your base devient un des plus gros mèmes de l’histoire. Petit remix techno + compilation d’images détournées en rapport avec le mème constituent cette vidéo, un très grand classique des Internets.

Les apprentis rappeurs YouTube

Une petite catégorie pour deux vidéos devenues cultes sur YouTube. Vu l’âge des victimes (comment appeler ces deux « artistes » autrement), j’aurais pu les mettres dans la catégorie précédente, mais je trouve que le genre n’est pas du tout le même.
* Amandine du 38, 333 mille francs CFA, « avec 50€ là-bas, t’as 333 francs mille CFA… ». Une gamine qui a voulu se la jouer rappeuse sur YouTube. Elle aurait pas dû…
* Le rappeur du 92, sans titre, « retourne au 93 qu’ils t’mettent la zèèremiii ! ». Même chose. Même erreur. Mais sans le petit fond musical d’Amandine. Donc pire.

Boucles

Certaines musiques de merde ont été transformées en boucles, c’est-à-dire en animations flash (ou autre) recommençant automatiquement quand elles sont terminées. Généralement il s’agit de musiques très courtes, pouvant être mises dans la catégorie Absurde, mais je leur trouve plus d’intérêt en boucle.
* Version accélérée d’une chanson de Caramell (groupe suédois), caramelldansen. Pas d’extrait de paroles, c’est du suédois accéléré et on y comprend rien à part « ouh ouh ouh ah-ouh-ah » et « caramelldansen ». Chanson aiguë, super-courte et bien rythmée, idéale en musique d’ambiance pour une trépanation au tire-bouchon.
* Inconnu, Badger badger, « badger badger badger […] mushroom mushroom ! ». Un très grand classique des boucles.
Je ne m’attarde pas plus sur cette catégorie très particulière, qui réclame une culture et/ou des conditions très spécifiques pour être vraiment appréciée.

Chanteur(euse)s à posters

Je n’ai pas trouvé de meilleur nom pour cette avant-dernière catégorie, qui regroupe les « artistes » ayant pour seul talent un physique avantageux – du point de vue d’une certaine catégorie de population, en tout cas. Et donc dont la première vocation est d’être mis sur des posters affichés dans les chambres de jeunes adolescent(e)s y voyant leur modèle ou leur fantasme. Hélas pour les gens normaux, et heureusement pour les amateurs de musique pourrie, ils ont décidé de chanter.
* Justin Bieber, Baby, « baby, baby baby oooh ». 14 ans, autant de poils (répartis sur l’intégralité du corps) et la coupe de cheveux d’un beattle fashion victim. Le beau gosse des pré-pubères, le remplaçant de Tokio Hotel dans les rêves érotiques des collégiennes. Imaginez Jordi chanter « dur dur d’être un bébé », puis sortir de sa poussette, mettre une chemise à 100€ et draguer les minettes des berceaux voisins. Pour une qualité musicale équivalente au tube original du-dit Jordi.
* Alizée, j’en ai marre, « j’ai la peau douce-euh, dans mon bain de mousse-euh ». J’hésitais avec « j’en ai marre […] de la pluie des courgettes, qui me font vomir sous la couette ». Vous aurez compris le niveau des paroles – qui auraient valu un classement dans la catégorie « absurde ». Mais on parle d’Alizée, regardez la vidéo à partir de 3:10 et vous comprendrez pourquoi je l’ai mise ici, et pourquoi Alizée est une superstar au Japon.
* Alex Gaudino, destination calibra, pas d’extrait de paroles parce que pour le coup, déjà c’est de l’anglais, mais surtout on s’en fout complétement. Parce que là, attention, c’est clairement pas pour le son mais pour la vidéo que cette chanson est devenue connue. C’est pas pour rien que c’est le seul clip en HQ de la liste. Dans ce clip, attendez-vous à voir : de la fesse, de la poitrine généreuse, des vêtements courts. Ne vous attendez pas à : de la musique.

Vulgaires (mais vraiment TRES vulgaires)

Dernière catégorie, et attention là je préviens tout de suite, ces chansons sont très vulgaires, les paroles sont très explicites, et fortement sexistes/autres choses pas bien. A prendre au second degré donc, voire même plus. Je pense que la plupart de ces chansons ont fait l’objet de polémiques, ce dont je n’ai bien entendu rien à foutre (je peux me permettre de parler comme ça, puisqu’a priori les âmes sensibles n’ont pas à lire cette catégorie !). Ceux qui ont un sens de l’humour aussi particulier que le mien en rigoleront, et pour le coup il y a de quoi !
* MC Circulaire, sodomie, « ce soir c’est Bagdad dans tes fesses ». Misogynie et homophobie très poussées, mais à côté de ça on a des perles de poésie, comme l’extrait ci-dessus ou « dans ton anus ça va faire mal, on va frôler la fissure anale » – appréciez la rime. Si vous faites abstraction du sexisme profond de la chanson, c’est vraiment hilarant de nullité et de vulgarité gratuite (si, si).
* TTC, Girlfriend, difficile de citer un quelconque passage sans que ce blog ne soit bloqué par tous les contrôles parentaux et autres, donc pas d’extrait. Prise au 1er degré, cette chanson est le paroxysme de la misogynie et du machisme… Prise au 2nd, on rigole du niveau des pauvres gars qui ont pu chier une telle daube, et de ceux qui apprécient « vraiment » un tel vomi sonore. Bon, j’avais déjà peu d’illusions sur la différence entre mes congénères masculins et leurs simiesques ancêtre, mais cette chanson n’a pas aidé.
* Orelsan, Suce ma b*te pour la St Valentin, « j’te jure qu’on verra pas la caméra » (là aussi j’ai eu du mal à trouver un extrait citable). Orelsan, c’est le gars qui s’est demandé s’il pouvait faire plus sexiste et misogyne que TTC. Après avoir vu le résultat… difficile à dire. Mais ce qu’Orelsan a, contrairement à TTC, c’est un clip, avec le gros noir barraque et ses petites ailes d’ange – ou comment caler du méga-kitch au milieu du méga-crade. L’intérêt de cette chanson – façon de parler – est le même que pour les deux précédentes : certaines rimes du wanabee-rappeur le plus sexiste de France valent leur pesant de cacahuètes, et c’est aussi une occasion de sortir son rire le plus méprisant et apitoyé pour nos ambassadeurs de la pseudo-racaille attitude arriérée.

Voilà, je pense qu’avec cette sélection, il y en a pour tous les goûts et tous les publics ! N’oubliez pas que le but principal, quand on écoute de la musique de merde, est de rire aux dépends du pseudo-artiste qui a osé lancer sa vidéo ou sa « chanson » sur Internet, ou bien des personnes qui achètent encore des CD à 15€ ou plus pour écouter ça (et je ne parle pas des majors qui osent produire ça et prétendent défendre la culture). Have fun !

Publicités
Cet article a été publié dans Mes grandes passions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour La musique de merde, ma grande passion

  1. skisoo dit :

    Dans la catégories « Les gamins » n’oublions pas l’ancêtre du genre : http://www.youtube.com/watch?v=Cjrh4nka6dU

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s