Des nouvelles de la France

Et promis, cet article sera d’une longueur raisonnable ! 😉

Ces derniers jours, en France, pendant que c’était le bordel dans le reste du monde…

La loi LOPPSI a été définitivement votée.

Nous allons donc pouvoir profiter de :

  • la censure administrative (= sans juge) du net, sans recours possible car la liste des sites censurés sera secrète ;
  • nous allons voir les caméras de vidéosurveillance fleurir partout ;
  • des « policiers volontaires » (un peu comme des réservistes dans l’armée), formés sur le tas, ayant le droit de dresser des procès verbaux… et de porter une arme. Vive la milice ;
  • et j’en passe, comme le droit pour les policiers d’installer des logiciels espions sur les ordinateurs des gens.

« Selon Ars Technica, Der Spiegel, et The Register, la France s’est dotée de la loi la plus répressive du monde en matière de cybercriminalité, passant devant l’Australie, déjà réputée pour sa sévérité en la matière », nous dit Wikipédia. Rappel : l’Australie censure ouvertement Internet, interdisant (pour citer un exemple anecdotique mais révélateur) les images pornographiques d’actrices ayant de trop petits seins, car cela « n’intéresse que les pédophiles ».
Il est intéressant de préciser que cette loi ultra-répressive, ultra-sécuritaire, a été vivement critiquée par les services secrets (comme la Hadopi), car elle pousse des gens normaux vers le chiffrement (de leurs téléchargements, de leurs e-mails…) pour échapper à l’œil du Big Brother que nous construit le gouvernement. Le chiffrement, autrefois l’apanage des professionnels et des gens louches – donc une population réduite, permettant de faciliter l’identification des suspects -, s’il se généralise, transformera les communications des gens louches en aiguille dans une botte de foin.

Le débat contre la neutralité du net a été lancé.

Je dis bien « contre », par « sur », puisqu’il a été lancé par Éric Besson – ministre de l’industrie, de la finance et de l’économie numérique – au nom du gouvernement, qui épouse les positions des lobbys, et que la majorité des individus conviés à ce « débat » sont de grandes entreprises ayant toutes intérêt à la fin de la neutralité d’Internet. Je ne détaillerai pas ce qu’est la neutralité, ou pourquoi c’est vital à l’innovation et à la liberté d’expression sur Internet, je l’ai déjà fait dans cet article (à la fin, paragraphe « neutralité du net ») ; mais pour rappel, voici une petite image montrant à quoi pourrait  très probablement ressembler un Internet non-neutre :

Internet non-neutre

Le futur d'Internet ?

Vous noterez peut-être que certains sites n’apparaissent pas dans la catégorie qui va bien (genre, Dailymotion pour les vidéos). Dans ce futur, ça ne veut pas dire que Dailymotion serait accessible normalement sans payer plus, mais que Dailymotion ne serait PAS accessible, ou alors à un débit bridé minable, quelle que soit l’offre à laquelle on souscrit.
Enfin bref, la neutralité va probablement disparaître au profit de gens voyant l’Internet comme un centre commercial géant et rien d’autre, grâce à des lois votées par des gens obéissant docilement aux ordres de leurs patrons, ces derniers ne comprenant rien à Internet mais comprenant le langage parlé par les lobbys : l’argent.

Une petite bonne nouvelle quand même : le gouvernement a récemment tenté de faire nommer un commissaire le représentant au sein de l’ARCEP, l’autorité de régulation des communications électroniques et des postes. Cette autorité régule donc le monde des télécoms, c’est-à-dire les FAI ou les opérateurs de téléphonie. Le dossier de la 4e licence 3G, par exemple, est dans ses mains. C’est une autorité indépendante, mais le gouvernement a voulu placer un commissaire en son sein, ayant entre autres le pouvoir de mettre des choses à l’ordre du jour des réunions… C’est rigolo, quand on sait que l’ARCEP a pris quelques décisions allant dans le sens contraire des envies du gouvernement, ces derniers temps. Et bien, cette tentative de mise au pas d’un des quelques contre-pouvoirs restants debout chez nous a échoué, le Sénat ayant rejeté cette proposition !

Voilà ! Le billet est court, comme promis. Ça va pourrir ma moyenne 😉

Publicités
Cet article a été publié dans Divers, Internet, Libertés contre lobbys. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s